Chargement

Sculpture

Lorsqu'elle commence une sculpture, Mauricette Toussaint sait intuitivement, dans les grandes lignes, ce qu'elle veut faire.
Le travail jaillit d'une idée qu'elle porte souvent en elle depuis un certain temps, comme une gestation. Comme si elle avait besoin de murir avant de se matérialiser.
Elle œuvre sans modèle, son seul guide est le ressenti. C’est avant tout un sentiment qu'elle veut exprimer. Le travail de sculpture est long et exige beaucoup de patience.
Telle Pénélope, elle fait et défait jusqu’à ce que les yeux et le cœur soient satisfaits.
"Entre l’œuvre et moi, la fusion doit être la plus complète possible." Elle aime à répéter que la sculpture est réussie, finie, lorsqu'elle en devient amoureuse.

 

 

Mentions Légales| Version :English | Française